Créer mon blog M'identifier

dans ma grotte: de la conscience professionnelle

Le 22 août 2013, 16:08 dans Humeurs 8

lundi, une de mes 2 collègues devait revenir travailler après ses congés annuels. ne la voyant pas arriver, je suis prise d'un doute, me serais-je trompée dans sa date de retour? je demande à la personne qui s'occupe de la pointeuse et des congés, elle me répond que ma collègue devait bien revenir ce lundi.

je demande à une collègue avec qui elle s'entend bien si elle a des nouvelles. elle a téléphoné pour dire qu'elle ne se sentait pas bien et qu'elle allait chez le médecin. j'adore qu'on ne me prévienne pas, je suis quand même celle qui la remplace.

mardi, pas de nouvelles. apparemment son certificat médical a du arriver parce que le code d'absence sur la feuille de la pointeuse a changé. me prévient-on? que nenni...
demain, je suis en congé. je vais donc prévenir le chef qui remplace notre chef (qui est en vacances, ça tombe super bien) pour lui dire qu'il n'y aura personne pour délivrer les attestations demain. je lui glisse aussi qu'en vérifiant sur le calendrier de ma collègue pour voir si elle avait mis sa date de retour (lundi quand je doutais de la date donc) j'ai vu qu'elle avait noté pour lundi 26 "retour à la crèche". est-ce réellement un hasard qu'elle tombe malade juste la semaine où la crèche est encore fermée?

la connaissant j'ai un gros doute.

et le pire dans tout ça c'est que moi je me sens un peu mal de fermer le service demain alors que c'est elle qui est clairement en tort dans l'histoire.

dans ma grotte: ça déménage!

Le 19 juin 2013, 14:13 dans Humeurs 6

c'est l'effervescence au bureau, demain nous devons boucler nos caisses pour le déménagement, les couloirs sont plein de cartons, les meubles bien étiquetés, les bureaux se vident, le tri est fait, on est presque prêt!

certains entendent cette promesse de déménagement depuis plus de 30 ans, c'était LA légende urbaine du bureau. tout le monde à son entrée en service a pu entendre "oui, les bureaux sont moches mais t'inquiète on va bientôt déménager".

on sent la nostalgie chez certains, les souvenirs se racontent, on ressort les vieilles anecdotes des tiroirs, on raconte son entrée en service.

ce déménagement est à priori temporaire pour 5 ans, le temps qu'un nouveau bâtiment soit construit, on déménage donc dans une maison de repos qui a été retapée pour nous accueillir. ce n'est donc pas encore le grand luxe mais c'est un changement!

ça va me faire drôle lundi matin de passer devant le bâtiment où j'ai passé presque 12 ans (je suis entrée en août 2001) pour faire encore quelques mètres jusqu'à mon nouveau bureau. monter les 3 étages (suis fan des escaliers du nouveau bâtiment), tourner à droite, aller jusqu'au fond du couloir et découvrir mon nouvel univers.

j'aimerais être une souris pour voir comment le déménagement va se passer. 35 hommes vont débarquer vendredi matin à la première heure (nous pendant ce temps-là on a congé, histoire de ne pas être dans leurs pieds). ils doivent avoir terminer dimanche soir pour que nous puissions défaire nos caisses lundi et être opérationnels mardi matin.

la grande inconnue c'est le réseau informatique. arriverons-nous à rallumer nos pc's sans problèmes? mystère!

un déménagement pour un nouveau départ? je ne me fais pas d'illusion, les mésententes d'aujourd'hui ne disparaîtront pas et malheureusement nous n'avons pas eu la chance que d'autres ont eue et nous n'avons pas été séparées. à 3 nous sommes, à 3 nous restons, dans un espace un peu plus étroit que celui que nous avons aujourd'hui. mais nous aurons chacune notre fenêtre (avec de magnifiques barreaux) et notre radiateur.

de mon côté, je vais réorganiser mon bureau pour avoir un espace de travail plus aéré, apporter une plante, changer mes objets de déco.

je n'aime pas déménager (faire les caisses, défaire les caisses, une sacrée corvée pour moi) mais j'espère que ça se passera bien et que je me plairai dans mon nouvel espace. parce que bon, c'est bien joli de dire que dans 5 ans on remet ça pour aller dans le nouveau bâtiment mais je pense que ce sera une nouvelle légende urbaine et que les 5 ans dureront bien plus longtemps que ça.

dans ma grotte: la mauvaise surprise du dimanche

Le 17 juin 2013, 12:58 dans Humeurs 12

le w-e avait été bon, on était prêt pour une soirée séries sympas, on finissait de manger. et là le téléphone sonne. la mère du géant en panique à l'autre bout du fil. mon premier réflexe est de me dire qu'il est arrivé quelque chose au papa du géant. "heureusement" ce n'était pas ça. "juste" un cambriolage.

en rentrant de promenade, ils ont trouvé leur garage grand ouvert, la voiture du papa disparue et la maison sans dessus dessous, les bijoux de famille évaporés, le double des clés volé.

ni une, ni deux, nous avons filé jusque chez eux, nous sommes arrivés bien avant la police qui a beaucoup de boulot dans la région où habitent les parents du géant.

la mère toute en affaire, le père en rage de s'être fait volé sa voiture ainsi que la montre qu'il avait reçue pour sa pension. les flics sont arrivés avec une bonne nouvelle, la voiture avait été retrouvée pas loin de là, en bon état. c'est déjà ça.

mais bon, maintenant il faut tout ranger (ils ne pouvaient toucher à rien avant le passage de la police scientifique ce matin), renforcer la porte de garage, changer la serrure de la porte d'entrée. et faire les démarches pour l'assurance. bref, des soucis dont les parents du géant se seraient bien passé.

et bien sûr le géant qui s'inquiète pour ses parents, il n'avait pas besoin de ça non plus. il devra sûrement aller chez eux un soir ou deux cette semaine, de quoi lui bousiller son repos.

qui sont les voleurs? probablement des étrangers en situation irrégulière qui ont cru que la belgique leur apporterait quelque chose qu'ils ne pouvaient pas trouver chez eux. qu'est-ce qui nous fait penser ça? en plus des bijoux et de la voiture, ils ont embarqué 2 grands sacs de pommes de terre et des produits de toilette (dentifrice, savon). il est difficile d'en vouloir à des gens qui en sont réduit à voler de la nourriture dans les maisons qu'ils visitent s'ils n'y trouvent pas leur bonheur (ils n'ont pas touché à la télé par contre).

mais pendant ce temps-là c'est un nouveau traumatisme pour les parents du géant qui avaient déjà été cambriolés il y a une vingtaine d'années et dont la porte d'entrée vitrée avait été cassée en mars de cette année.

Voir la suite ≫